Collectif critique

Communiqué du Collectif critique

Mis en ligne le 4 mai 2017

Aujourd’hui, la priorité : rejeter le néofascisme incarné par Marine Le Pen et empêcher le Front national de s’emparer de l’appareil d’État. Le programme économique et social de Macron est certes détestable, mais la question qui nous est imposée, et dont personne ne peut s’exempter, est la suivante : peut-on renvoyer dos à dos Le Pen et Macron ? Peut-on s’abstenir ou voter blanc le 7 mai ?
Le programme économique et social de Macron doit être fermement combattu, non pas après les élections mais dès maintenant. Il aggrave tout ce qui a conduit au désastre social, économique et politique. Mais, en termes de libertés publiques et individuelles, on peut penser qu’il n’interdira pas de le combattre et de parvenir à le vaincre.
Le projet de Le Pen doit être rejeté, purement et simplement. Libérant les forces de répression et de haine, le néofascisme supprimera les conditions pour le combattre comme il l’a fait partout où il a été au pouvoir.
Sachant d’où vient le Front national, qui sont ses responsables, quel est son programme de rejet des minorités et des étrangers, quelles seraient les conséquences pour les libertés publiques et individuelles des politiques menées en matière de justice, de presse et d’enseignement notamment, nous n’avons d’autre possibilité, du fait des institutions existantes, que de voter Macron au second tour du scrutin présidentiel.
Si nous en sommes arrivés à cette situation, cela tient aux renoncements de la gauche dite gouvernementale à ouvrir un autre avenir et à l’incapacité des dirigeants de la gauche dite radicale de trouver les moyens de l’unité.
Le désastre se poursuivra tant que les facteurs de division, intérêts bureaucratiques de parti ou croyances dans les vertus du tribun comme guide du peuple, ne seront pas surmontés à gauche.
Il est urgent de constituer en France une grande alliance des forces politiques, sociales et intellectuelles contre le nationalisme xénophobe et contre la coalition néolibérale. Il est temps de construire une internationale des forces démocratiques, en Europe et au-delà.

Pour citer ce texte : "Communiqué du Collectif critique", Collectif critique, 4 mai 2017, URL : http://collectifcritique.org/spip.php?article37

Ecrire un commentaire :

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.